Main Content

Ce qui se passe chez nous

Les nouvelles technologies numériques génèrent des quantités immenses de données à un rythme accéléré. Cette production massive a des répercussions profondes sur la capacité des chercheurs et chercheuses du Canada à mener des recherches qui seront essentielles pour l’avenir du Canada, ou à y contribuer. Dans le but de s’ouvrir à ce nouveau monde de possibilités, le Canada doit mettre en place et faire vivre un écosystème d’infrastructure de recherche numérique (IRN) solide et dynamique.

Tout en offrant des services aux chercheuses et aux chercheurs du pays, l’Alliance s’est fixé comme objectif de renforcer la position du Canada au rang de chef de file de l’économie du savoir sur la scène internationale. L’intégration, la prise en charge et le financement de l’infrastructure et des activités nécessaires aux fins du CIP, des LR et de la GDR nous permettent de fournir à la communauté de recherche la plateforme dont elle a besoin pour accéder aux outils et aux services plus rapidement que jamais. 

Nous avons un mandat ambitieux à remplir, à savoir transformer la manière dont les travaux de recherche sont organisés, gérés, stockés et utilisés à l’échelle des disciplines universitaires. Nous collaborons avec d’autres partenaires et parties prenantes de l’écosystème de tout le pays en vue d’aider les chercheuses et les chercheurs du Canada à obtenir le soutien qu’il leur faut pour atteindre l’excellence en matière de recherche de pointe, de recherche, d’innovation et d’avancement, peu importe leur discipline. 

L’Alliance est un organisme à but non lucratif financé par le gouvernement du Canada.

Principes directeurs

À ses débuts, l’Alliance a organisé des tables rondes à l’échelle du Canada pour consulter la communauté d’infrastructure de recherche numérique au sujet du modèle de gouvernance et d’adhésion auquel elle pourrait avoir recours. En plus de ces rencontres, cinq réunions virtuelles ont eu lieu. Environ 220 membres de la communauté d’infrastructure de recherche numérique y ont participé. Leurs commentaires ont aidé l’Alliance à établir un modèle de gouvernance et d’adhésion qui énonce les principes directeurs que suivra l’organisation dans l’accomplissement de sa mission. 

En vertu de ses principes directeurs, l’Alliance s’attache à être : 

  • au service des chercheurs, 
  • orientée services,
  • responsable et transparente, 
  • en quête d’excellence,
  • collaborative.

Historique

Afin de soutenir le paysage canadien de la recherche postsecondaire et de veiller à ce qu’il reste compétitif et de calibre mondial, Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) a consacré 572,5 millions de dollars sur cinq années à une stratégie nationale en matière d’IRN. L’objectif du gouvernement du Canada est de fournir aux scientifiques et universitaires canadiens les outils numériques dont ils ont besoin pour mener des recherches de pointe à l’échelle mondiale qui favorisent l’innovation au Canada. 

Dans le cadre de la stratégie nationale en matière d’IRN, ISDE a réservé un maximum de 375 M$ de son financement quinquennal pour établir un nouvel organisme national à but non lucratif. L’Alliance de recherche numérique du Canada coordonnera et financera les activités liées aux volets du calcul informatique de pointe pour la recherche (CIP), de la gestion des données de recherche (GDR), et des logiciels de recherche (LR) de la stratégie en matière d’IRN, et collaborera avec tous les intervenants dans l’ensemble du pays. 

L’exercice financier 2019 – 2020 fut la première année d’exploitation de l’Alliance de recherche numérique du Canada. Ce fut une année passionnante pour l’organisme en démarrage, pendant laquelle celle-ci franchit plusieurs jalons, notamment la constitution en société associative à but non lucratif, l’approbation de l’entente de contribution avec le gouvernement du Canada par l’entremise d’ISDE, et l’établissement d’un conseil d’administration provisoire inclusif et diversifié ainsi que d’une équipe d’implantation intérimaire. 

La première réunion du conseil d’administration provisoire a eu lieu le 19 août 2019. Conformément aux principes de l’Alliance, 50 % des membres du conseil d’administration provisoire étaient des femmes. Le conseil d’administration provisoire présentait aussi une diversité sur le plan géographique (avec des membres de la Saskatchewan, de l’Ontario, du Québec et du Nouveau-Brunswick), et représentait les milieux de recherche et de TI et le milieu universitaire, ainsi que la perspective des entreprises. Les deux langues officielles y étaient également représentées. 

Voici les membres du conseil d’administration provisoire : 

  • Lori MacMullen (présidente)
  • Guillaume Bourque
  • Barbara Kieley
  • Peter MacKinnon

Sous la direction dynamique du conseil d’administration provisoire, l’organisation a recruté une équipe d’implantation intérimaire qui a travaillé sans relâche pour mener des consultations auprès du milieu de recherche d’un bout à l’autre du pays; développé et communiqué le modèle de gouvernance et d’adhésion de l’Alliance; établi les règlements administratifs de l’organisation; renforcé les opérations administratives; et a recruté et élu avec succès un premier conseil d’administration indépendant annoncé lors de la réunion spéciale des membres en mars 2020.

D’autres documents d’information se trouvent ici.